S.H.B.M.S.H.

Société d'histoire de Belœil-Mont-Saint-Hilaire

Au temps de la baignade dans la rivière

Il n'y a pas si longtemps, il était encore possible de se baigner dans la rivière Richelieu. Pour ceux et celles qui s'en souviennent, la rivière attirait alors les bai ­gneurs. Pour ceux qui en doutent, il existe des photo­graphies, comme celle qui accompagne ce texte, pour le prouver, Depuis, la pollution a fait fuir les baigneurs ... et le poisson n'est guère mangeable! Les seuls adeptes de la baignade que l'on y retrouve sont des canards.

Autrefois, il existait un parc d'attraction qui attirait beaucoup de monde. Le parc se nommait Otterbum. Les gens venaient par millier et de toute part pour se divertir. L'endroit était couru et considéré comme le plus grand parc d'amusement public au Canada! Depuis sa fondation en 1885 et ce jusqu'en 1944, plusieurs personnes venaient passer la journée pour y faire un pique-nique et, du même coup, s'amuser, car le parc offrait une animation variée. La première chose que les visiteurs voyaient en entrant au parc était le kiosque à musique situé au milieu de la piste de course, d'une longueur d'environ 1/8 de mille. On y pratiquait diver­ses courses et jeux pour enfants et adultes. Il y avait aussi une grande salle où les gens dansaient allègrement. Cette salle sert aujourd'hui de salle à manger aux Bos­quets.

Là où se trouve la halte routière, Bruce Campbell, propriétaire du parc, louait ses chaloupes à rame. Les vacanciers allaient se promener ou pêcher sur la rivière. Il était possible de s'y baigner, car une belle plage avec du sable fin s'étendait du pont du chemin de fer jusqu'au Club de Canotage, le plus ancien au Canada. On pouvait louer des maillots de bain et se changer dans des cabines sur place.

Après la Guerre, la population grandissante a continué à fréquenter la rivière. Plusieurs se souviennent de s'être baignés face à la pointe Valaine. Depuis plusieurs années maintenant, la baignade demeure interdite. Seules l es embarcations nautiques circulent sur la rivière. Le programme d'épuration des eaux permettra-t-il de revivre cette période? Seul le temps nous le dira.

 — Alain Côté
Baigneur à la plage d'Otterburn Park. SHBMSH
Baigneur à la plage d'Otterburn Park. SHBMSH

Retour aux capsulesRetour en haut

© 2003-2009 Société d'histoire de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire. Tous droits réservés.
Conçu par Félix Cloutier