S.H.B.M.S.H.

Société d'histoire de Belœil-Mont-Saint-Hilaire

La maison Bernard

Parmi les résidences dont l'intérêt patrimonial ne fait aucun doute, il y en a une dont la chaîne de titres de propriété remonte à 1843. Située au coin de la rue Ruth et du chemin des Patriotes, cette maison occupe le lot 147 du cadastre de Rouville. Cette terre de trois arpents de front sur trente arpents de profondeur, fut, à l'origine, concédée par le seigneur de Rouville à Jean-Baptiste Bourbonnière par billet privé du 16 octobre 1740. Toutefois, il faudra attendre plusieurs années avant que viennent s'y établir les premiers occupants. Les premiers à y résider en permanence furent le couple Calixte Larivière et Rosalie Bessette. Le 21 novembre 1843, ces derniers passent devant le notaire Davignon qui prépara l'acte par lequel Jean-Baptiste Brousseau, fondé de pouvoir du seigneur Jean-Baptiste-René Hertel de Rouville, leur vend une terre «sans batimens dessus construits». C'est vraisemblablement Calixte Larivière qui construisit la première résidence car, une douzaine d'années plus tard, le 29 avril 1856, lui et son épouse vendront une terre avec «une maison, une grange, une étable et autres bâtisses dessus construites » à Albert Rochon. Par la suite, la propriété a changé de propriétaires à plusieurs reprises.

À une certaine époque, à Saint-Hilaire, on dénombrait pas moins de huit ponts qui reliaient les principales routes. Parmi ces ponts il y en avait un d'une grande importance. Situé dans le quartier Otterburn, il reliait les gens de Saint-Mathias à ceux de Saint-Hilaire pour l'accès à la gare et au service de poste (Saint-Hilaire étant centre de distribution postale) en plus de permettre la circulation d'innombrables voitures. Connu dans un premier temps pont Massé, il prit au tournant du XIX e siècle le nom de pont Bernard puisqu'il était connexe à la propriété de Wilfrid Bernard, près de l'église Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

 — Alain Côté, 2000

Retour aux capsulesRetour en haut

© 2003-2009 Société d'histoire de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire. Tous droits réservés.
Conçu par Félix Cloutier