S.H.B.M.S.H.

Société d'histoire de Belœil-Mont-Saint-Hilaire

La Saint-Jean, notre fête nationale

Ozias Leduc, en tant que conseiller municipal, fut le premier, en 1925, à faire reconnaître la Saint-Jean comme fête nationale par la paroisse de Saint-Hilaire. Dès cette année-là, on déclara le 24 juin congé civique. Et dès 1925 on célébra la fête par une messe en plein air, suivie d'un défilé de trois chars allégoriques à travers le village.

Ancien rite druidique
Depuis les temps les plus reculés, nos ancêtres les Gaulois fêtaient le 21 juin, le jour le plus long de l'année, par de joyeuses célébrations, relevées, on n'en doute pas, par des libations de cidre et de cervoise!

La Saint-Jean, fête française
La conquête de la Gaule par les Romains amena en France les premiers missionnaires qui se hâtèrent de convertir en fête de la Saint-Jean l'ancienne fête gauloise du solstice d'été. Notons que l'Église n'accorde qu'à la sainte Vierge et à saint Jean-Baptiste l'honneur de commémorer et leur naissance et leur mort, soit pour Jean-Baptiste, les 24 juin et 29 août.

Saint-Jean-Baptiste, patron du Canada français
Débarqués au Canada, Normands et Bretons y apportèrent plusieurs coutumes ancestrales, dont la Saint-Jean. Cette fête était marquée par de grands feux de joie, allumés sur les rives du Saint-Laurent et d'autres cours d'eau, comme le rapportent les Jésuites en 1636. La fête fut officialisée par la Société Saint-Jean-Baptiste, fondée en 1834 par le journaliste Ludger Duvernay. Soixante-quatorze ans plus tard, en 1908, le Vatican proclama Saint-Jean-Baptiste patron du Canada français.

La Saint-Jean du tricentenaire de Belœil et de Rouville
1694-1994, trois siècles de présence canadienne sur les bords de la rivière Richelieu seront soulignés par,

  • Un Guide patrimonial et touristique régional , cadeau des villes de Belœil, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park et Saint-Mathieu-de-Belœil à tous leurs foyers.
  • Un spectacle historique , De Champlain à Ozias Leduc, si Rouville m'était conté , présenté à l'École Polyvalente Ozias-Leduc à Saint-Hilaire, les 18, 19, 24, 25 et 26 juin 1994, à 20 h.
  • Une Fête populaire sur la Place de l'Église Saint-Hilaire le 24 juin, avec discours, musique, ravitaillement et feu d'artifice, organisée par le Club Optimiste de Saint-Hilaire.
  •  — Michel Clerk, 1994
    Saint-Jean baptisant Jésus, tableau d'Ozias Leduc, église de Saint-Hilaire, 1898.
    Saint-Jean baptisant Jésus, tableau d'Ozias Leduc, église de Saint-Hilaire, 1898.

    Retour aux capsulesRetour en haut

    © 2003-2009 Société d'histoire de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire. Tous droits réservés.
    Conçu par Félix Cloutier