S.H.B.M.S.H.

Société d'histoire de Belœil-Mont-Saint-Hilaire

La Société d'histoire officialise les noms de 12 maisons anciennes de Belœil

Depuis plusieurs années, des organismes et des chercheurs ont fait appel à la Société d'histoire pour obtenir son opinion quant à la désignation de rues, de parcs, d'édifices, etc. Avec le temps, l'expertise de la Société est devenue si reconnue que certains membres ont même siégé à titre individuel dans des comités municipaux.

Par ailleurs, les nombreuses études sur le patrimoine bâti effectuées par nos chercheurs depuis plus de trente ans rendaient nécessaires une uniformisation des appellations attribuées à nos bâtiments anciens. Certaines maisons portaient jusqu'à trois noms différents.

La Société d'histoire a donc jugé approprié de créer un Comité de toponymie afin de normaliser la situation. Ce comité s'est mis en rapport avec la Commission de toponymie du Québec afin d'obtenir ses conseils et de lui transmettre copie de ses décisions futures, de même qu'avec la Commission des biens culturels du Québec, étant donné que cet organisme a classé des édifices anciens de notre agglomération.

Depuis sa création, le Comité a rendu plusieurs décisions, dont la première concerne l'appellation officielle de douze édifices anciens de Belœil. Dans la liste ci-dessous, les noms de personne se réfèrent au constructeur, au premier propriétaire ou à un personnage important qui a vécu longtemps dans la maison.

  • Le Vieux-Moulin, 991-993, rue Richelieu. Édifice ancien très connu près du quai.
  • La Vieille-École, 967-969, rue Richelieu, lieu de la première école, maintenant restaurant Joséphil.
  • La maison Étienne-Guertin, 2100, rue Richelieu, au nord de la Transcanadienne. Maison classée appelée autrefois maison Pré-Vert.
  • La maison Jean-Baptiste-Lamothe, 96-98, Richelieu, classée autrefois sous le nom de Guertin.
  • La maison Louis-Desautels, 50, rue Orsali, coin Richelieu.
  • La maison Lecours, 380, rue Richelieu, près de la rue Verchères.
  • La maison Joseph-Daigle, 910-914, Richelieu, dans le Vieux-Belœil.
  • La maison Jean-Baptiste-Bernard, coin Richelieu et St-Jean-Baptiste.
  • La maison Prudent-Malot, 1030, Richelieu et le hangar Hélène-Jodoin. Maison voisine de l'église.
  • La maison Pierre-Tessier, 1044, Richelieu, petite maison de pierre voisine de la précédente.
  • La maison Michel-Champeau, 1076, rue Richelieu, coin Bourgeois.
  • La maison Desmarteau, 1086, rue Richelieu, coin Bourgeois.

Ces maisons font partie des joyaux patrimoniaux de Belœil. Elles méritent qu'on connaisse bien leur nom.

 — Pierre Lambert, 2003

Retour aux capsulesRetour en haut

© 2003-2009 Société d'histoire de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire. Tous droits réservés.
Conçu par Félix Cloutier