S.H.B.M.S.H.

Société d'histoire de Belœil-Mont-Saint-Hilaire

David Mason et le développement du parc Otterburn

Les gens d'Otterburn Park ont une dette de reconnaissance envers le promoteur David Mason. Il est à l'origine du développement du territoire d'Otterburn Park. Le territoire que nous connaissons aujourd'hui tisse sa trame dès les premières décennies du XXe siècle. Lui et Ernest Spiller ont joué un rôle primordial et Otterburn Park ne serait ce qu'il est aujourd'hui sans leur apport.

David Mason est né à Oxford, en Angleterre, le 9 mai 1887, fils de George Mason, employé de bureau de Milton, Oxfordshire, et de Harriet Trindall. Il est le frère d'Edith-Maud et de Cecil.

Selon les descendants de David, la famille s'établit Montréal alors qu'il avait douze ans. David épouse Corilla Gervais, fille de Joseph Gervais et de Delphine Bélanger. Le couple donne naissance à deux enfants : Margaretta née le 6 juin 1906 et John David né le 12 février 1908. Corilla décède le 27 septembre 1912. David Mason convole en secondes noces avec Nellie Rosianne Farley, fille de Léon Farley et d'Alexandria Deserres. Nellie naquit à Silver City, Colorado, du temps où son père était mineur dans les mines d'argent. La famille revint à Montréal alors qu'elle était encore jeune fille. Elle décède le 28 novembre 1959.

David Mason fait carrière comme assureur et agent d'immeubles. Le 12 février 1912, lui et Ernest Spiller font affaires sous l'appellation Mason & Spiller. En 1916, il est recensé au 280 Charlevoix à Pointe-Saint-Charles où il se déclare agent d'immeubles. Il y réside jusqu'en 1919 après quoi nous le retrouvons à Saint-Hilaire.

En 1912, Ernest Spiller et David Mason recherchent des terrains propices à développer. Pour ce faire, ayant pris le train à Montréal, ils s'arrêtent à Saint-Hilaire près du parc Otterburn des frères Campbell. Le lieu les enchante au point qu'ils décident d'y concrétiser leur projet de développement domiciliaire.

En 1918, ils mettent fin à leur association et se partagent les actifs, chacun continuant à développer son secteur respectif situé de part et d'autre du parc.

David Mason meurt le 9 octobre 1961 à l'âge de 74 ans à Calgary, lors d'un voyage chez son fils John David, alias Pit. Son corps est rapatrié à Montréal et inhumé dans le Cimetière Mont-Royal, le 13 octobre 1961.

 — Alain Côté, 2000
La famille David Mason : John David, Corilla Gervais, David Mason et Margaretta, vers 1908. Tiré de Mason Proctor Family Reunion, July 2000.
La famille David Mason : John David, Corilla Gervais, David Mason et Margaretta, vers 1908. Tiré de Mason Proctor Family Reunion, July 2000.

Retour aux capsulesRetour en haut

© 2003-2009 Société d'histoire de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire. Tous droits réservés.
Conçu par Félix Cloutier