S.H.B.M.S.H.

Société d'histoire de Belœil-Mont-Saint-Hilaire

Archives en ligne - Portail de recherche

  Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  
  89 / 0
P90
Fonds Jean-Guy-Senécal
: Homme d'affaires dans le domaine de la construction - ancien maire de Saint-Hilaire. - 1961-1968. - 3 photographies. - 1,5 cm de documents textuels.

Notice biographique :
Jean-Guy Senécal est né à Verdun, au Québec, à côté de Montréal, le 2 mai 1931. Sa mère s'appelait Georgette Perrin. La famille Perrin de son grand-père était une des familles fondatrices de la paroisse Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, à Verdun. Son grand-père était marié avec une dame de Saint-Césaire qui s'appelait aussi Senécal mais n'était pas parente avec lui. Son père s'appelait Paul Senécal qui était né à Roxton Falls, près de Granby. Son père était entrepreneur en construction comme il l'a été lui-même par la suite.
Il a commencé très jeune au Jardin de l'Enfance à Montréal administré par les soeurs grises. Par la suite, ses parents ont déménagé à Chambly alors qu'il était jeune. Après ses études primaires, il est allé étudier au Séminaire de Saint-Jean. Plus tard,il est allé au Plateau à l'école supérieure à Montréal puis à l'Université de Montréal pour étudier durant deux ans en génie.
Sa femme, Suzanne Drouin était aussi d'une famille de Verdun. Elle est née le 4 octobre 1934. Ils ont eu ensemble cinq enfants, dont la plus vieille s'appelle Anne-Marie et elle demeure à Chambly. Elle est mariée avec Claude Lapierre. Ils ont quatre enfants maintenant. Ma fille Anne-Marie est née en 1957. Son fils Georges, le deuxième est né en 1958. Sa femme et lui se sont mariés le 5 mai 1956 à Verdun, à la paroisse Notre-Dame-de-la-Paix. Après, ils ont eu une fille, Estelle, qui est née en 1959. Puis, Edmond est né en 1961 et Guillaume, en 1967.
Dès leurs premières années de fréquentation, lui et sa conjointe venaient souvent au village de Saint-Hilaire. Ils trouvaient que c'était beau le Richelieu et la montagne. D'ailleurs, ils allaient sur le Pain de sucre. Séduits par le paysage de ce village, ils ont décidé d'acheter un terrain sur la rue Fortier où ils ont fait construire leur maison en 1959 et ils y ont vécu pendant 22 ans.
Une des raisons pour laquelle ce dernier a fait de la politique municipale s'est parce qu'il voulait des infrastructures sur la rue Fortier (des égouts et des aqueducs). Il désirait que son terrain soit raccordé aux services municipaux. Il a été maire de la municipalité du village de Saint-Hilaire. En 1962, le village devient ville de Saint-Hilaire-sur-Richelieu puis en 1966, c'est la fusion entre le village et la corporation municipale de Mont-Saint-Hilaire (la montagne) et la nouvelle identité porte le nom de ville de Mont-Saint-Hilaire. Il a été maire jusqu'en 1968 car suite aux élections municipales c'est Honorius Charbonneau qui deviendra maire, pour les trente prochaines années (1968-2000).

Historique de la conservation :
Le 6 novembre 2015, la Société d'histoire de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire, par l'entremise de Alain Côté, membre du CA, faisait l'acquisition du fonds d'archives de Jean-Guy Senécal.

Portée et contenu :
Ce fonds contient des photographies et des coupures de journaux relatant sa période de vie de politique municipale.


Notes :

Source du titre composé propre :
Titre correspondant au créateur du fonds.

État de conservation :
Les documents sont en bon état.

Restauration/conservation :
Les documents des copies.

Accès de titre :
Senécal, Jean-Guy, maire de Saint-Hilaire

Descripteurs :
S:Maire de Saint-Hilaire



  Outil de recherche intégré au logiciel de gestion des archives historiques ARCHI-LOG de INFOKA
  Programmes et scripts : Tous droits réservés - André Kahlé, INFOKA
  Données : Tous droits réservés - Société d'histoire de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire