S.H.G.B.M.S.H.

Société d'histoire et de généalogie de Belœil-Mont-Saint-Hilaire

Archives en ligne - Portail de recherche

  Recherche simple
Chercher le(s) terme(s) dans Trier par
  
  29 / 0
P68
Fonds Edward-Brown
: CIL - McMasterville. - 1938-1991. - 14 cm de documents textuels. - 226 photographies : anciennes maisons. - 15 artefacts : CIL.

Notice biographique :
Monsieur Edward Brown est né à Winnipeg en 1918. En 1938, il étudie la chimie à Boston au MIT (Massachusetts Institute of Technologie) où il habite encore quand la Seconde Guerre mondiale est déclarée. En 1941, le gouvernement canadien lui offre d'utiliser ses connaissances pour l'effort de guerre et il est affecté, à McMasterville au Québec, en recherche sur les explosifs à l'usine de la CIL (Chimical Industries Limited). De 1941 à 1943, il loge au Purvis Club, l'hôtel pour les employés de la CIL.
Durant cette période, il est toujours célibataire, mais correspond avec sa future épouse Catherine Elizabeth Hiebert, qui est alors à Londres. Cette dernière s'y était rendue pour rejoindre sa soeur en 1938, mais le contexte de guerre l'empêche de revenir au Canada.
En 1943, elle trouve enfin une place à bord d'un paquebot en partance de l'Angleterre. Elle arrive à Montréal en juin de la même année et, après deux ans de correspondance écrite, elle rencontre pour la première fois Edward sur le quai de la gare Windsor.
Ils se marient en septembre 1943 à Montréal. Ils louent le haut d'une maison sur la rue Richelieu près de la rue Verchères, puis le haut de la maison d'Henri Ledoux (la maison a été détruite et remplacée par le stationnement du présent Centre culturel de Beloeil). La fille du couple, Shirley, serait née en 1948 dans cette maison.
À cette époque, plusieurs personnes originaires de Winnipeg ont habité le secteur dans les maisons situées sur le terrain de monsieur Ledoux. On appelait ce secteur Little Winnipeg. La famille Brown acquiert la maison au 530, rue Richelieu en 1949 et intègre la nouvelle demeure le 24 juin. En 1989, Edward Brown quitte l'usine de la CIL de McMasterville pour celle de Montréal, passant de la production des explosifs pour le plastique. Il a déménagé en 1989 à Montréal et a vendu la maison. Il est décédé en 1991.
En 2008, Catherine Brown habite à North Bay en Ontario, à proximité d'un de ses fils. Le 4 février, elle a célébré ses 90 ans. Sa fille, Shirley Brown, a conservé les archives de son père et de la famille.

Historique de la conservation :
Le fonds a été acquis à la suite d'une rencontre entre Shirley Brown, fille du donataire, et Pierre Gadbois le 4 février 2008. La convention de donation a été signée le 25 avril 2016.

Portée et contenu :
Ce fonds contient des documents de la vie personnelle d'Edward Brown dont des documents relatifs à son travail de chimiste à la CIL, de la correspondance, des artéfacts de CIL ainsi que des photographies de maisons anciennes de Beloeil et Saint-Hilaire.

Ce fonds est divisé en cinq séries: A) Vie personnelle, B) Publications de la C.I.L., C) Documents iconographiques , D) Activités personnelles et E) Artéfacts de la C.I.L.


Notes :

Source du titre composé propre :
Titre correspondant au créateur du fonds

État de conservation :
Les documents sont en bon état.

Langue des documents :
anglais

Instruments de recherche :
Description sommaire du Fonds Edward-Brown fait en 2016.

Accès de provenance :
Brown, Shirley

Accès de titre :
Brown, Edward, (1918-1991), McMasterville

Descripteurs :
P:Brown, Edward
O:CIL - McMasterville
S:Hsitoire de McMasterville



  Outil de recherche intégré au logiciel de gestion des archives historiques ARCHI-LOG de INFOKA
  Programmes et scripts : Tous droits réservés - André Kahlé, INFOKA
  Données : Tous droits réservés - Société d'histoire et de généalogie de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire