S.H.B.G.M.S.H.

Société d'histoire et de généalogie de Belœil-Mont-Saint-Hilaire

Conférence gratuite sur Montcalm

Le journaliste et historien Dave Noël présentera le 28 octobre la conférence «Montcalm, mythes et réalités», à l’invitation de la Société d’histoire et de généalogie de Belœil—Mont-Saint-Hilaire, avec la collaboration de la Bibliothèque de la Ville de Belœil. En ce 260e anniversaire de la bataille des plaines d’Abraham, l’historien révise les analyses qui ont été faites de sa vision à la lumière des documents. 

Pour la plupart des historiens, le marquis Louis-Joseph de Montcalm est l'unique responsable de la déroute française des plaines d'Abraham du 13 septembre 1759. Emporté par sa fougue, ce général aurait précipité la chute de la Nouvelle-France en chargeant les forces britanniques de son rival James Wolfe. Il n’aurait pas su utiliser les miliciens canadiens et les guerriers autochtones de son armée. Le conférencier traitera des mythes entourant la carrière de Montcalm et de son rôle dans la bataille fatidique des plaines d'Abraham. 

Titulaire d’une maîtrise en histoire de l’Université de Montréal, Dave Noël est l’auteur de Montcalm, général américain (Boréal, 2018). Il est aussi journaliste pour Le Devoir à la Tribune de la presse de l’Assemblée nationale à Québec.

On pourra se procurer sur place son ouvrage Montcalm, général américain (381 pages).

Tous sont invités à cette conférence, offerte gratuitement grâce au soutien de la Bibliothèque de Belœil. Elle aura lieu le 28 octobre 2019 à 19 h 30 dans la grande salle du Chœur de la Montagne, au sous-sol de la bibliothèque de Belœil au 620, rue Richelieu, à Belœil (entrée par l’arrière). 

L’engagement social ou communautaire

Lorsque l’on s’engage, c’est que l’on contribue à la vie de sa communauté, et au bien-être commun (1). Ces jours-ci, on entend beaucoup parler d’engagement citoyen dans les médias. Tout récemment, jeunes et moins jeunes ont défilé dans les rues de Montréal pour se mobiliser contre l’inaction des gouvernements en matière de lutte aux changements climatiques. Toutefois, cet engagement peut aussi se manifester dans d’autres sphères, entre autres celle de l’engagement social ou de la vie communautaire. Du côté du sport, du loisir et de la culture, une multitude de gens s’impliquent en tant que bénévoles, militants, membres ou élus d’un organisme communautaire ou à but non lucratif. En oeuvrant à la vie communautaire, ces personnes renforcent la solidarité entre les citoyens et les organismes du milieu.

Un mythe auquel bon nombre de gens continuent de croire veut que le bénévolat soit quelque chose de gratuit. Il est bien sûr gratuit, au sens où le bénévole n’en attend aucune rétribution. Toutefois, selon le Conseil québécois du loisir, le bénévolat a une valeur monétaire. On estime que le travail de chaque bénévole vaut 16 $ l’heure. Si nous faisons le compte du nombre d’heures investies dans notre engagement chaque année, nous pouvons en conclure que la société reçoit des services d’une grande valeur, mais qui ne sont jamais chiffrés. Cela contribue à l’enrichissement collectif.

Outre les considérations monétaires, il y a plus. Il n’est pas donné à tout le monde de s’impliquer au quotidien en tant que bénévole. Il n’en demeure pas moins que nous souhaitons toujours ardemment obtenir l’engagement de nos membres. Qu’apporte aux bénévoles leur engagement au sein d’un organisme ? Ils donnent de leur temps et de leurs connaissances, ils contribuent à une cause par leur travail. Ils tirent satisfaction du service qu’ils accomplissent : c’est le plaisir de donner et de recevoir. Il est dit que l’engagement communautaire demeure une façon de favoriser le développement dans l’implication sociale au Québec. Qu’il est porteur de changement à une cause à l’échelle locale, régionale, nationale ou internationale et qu’il peut « sensibiliser et éduquer le grand public sur des enjeux sociétaux (2) ». 

Voilà la valeur ajoutée de l’engagement bénévole. À la Société d’histoire et de généalogie, on peut compter sur une poignée de gens investis à la cause de l’histoire et à la généalogie. Ces bénévoles ne comptent pas leur temps à faire en sorte qu’un bon nombre d’activités aient lieu et apportent un enrichissement collectif. Les citoyens ont grandement besoin d’apprendre et de profiter des activités qui leur sont offertes. Ainsi nous visons « principalement un certain niveau de transformation sociale au sein de la société (3) ». 

Comme citoyens engagés, nous partageons le même souci : mettre notre pensée, notre parole et notre action au service d’une cause collective, afin de rendre le monde meilleur.

---------

(1) Qu’est-ce que l’engagement. En ligne le 7 octobre 2019. http://bit.ly/2MneTL7

(2) LOJIQ, en ligne le 7 octobre 2019. https://www.lojiq.org/participer/programmes/pour-un-depart-apres-le-1er-avril-2018/engagement-citoyen/

(3) Loc. cit.

© 2003-2018 Société d'histoire et de généalogie de Beloeil-Mont-Saint-Hilaire. Tous droits réservés.
Conçu par Félix Cloutier
Nouveautés Nouvelles publications Le catalogue en ligne de la boutique Bibliothèque en ligne Dictionnaire historique